Start-UP : Pourquoi faire un site internet?

entrepreneur en reflexion sur son site internetUne start-up (ou jeune pousse) est une entreprise en phase de démarrage, de test de son marché. C’est en tout cas un élément fragile dont la qualité du produit ne suffit pas à assurer la pérennité.

Le principal point faible d’une start-up, c’est son manque de visibilité. L’entreprise est :

  • Jeune
  • Développe un ou plusieurs produits innovants
  • A un budget limité (ou est en levée de fonds)
  • Manque de profitabilité

C’est pourquoi une vraie stratégie de valorisation digitale est un élément crucial. C’est même un élément qui peut faire la différence entre la réussite et l’échec. Ces dernières années, nous avons accompagné de nombreuses start-up. Qu’a-t-on appris?

1.  L’économie de la création du site internet

Les créateurs pensent naturellement au site internet. Vitrine universelle, ouverte 24h/24, 365 jours par an et dans 210 pays, ils sont sensibles à l’outil et le prévoient dans leur business plan. Cependant, peu de créateurs sont capables de répondre à la question : pourquoi un site? A quoi va-t-il servir?

En premier lieu, le site permet de définir l’image de marque, une identité visuelle : LOGO, typos, couleurs, images, vidéos… Autant d’éléments forts qui permettront de se différencier. L’expérience nous a montré que la plupart des start-up sont capables de produire du contenu multimédia de qualité correcte sans investir. Rivés à leurs ordinateurs durant la phase de maturation du projet, ils prennent les photos, se décident sur un logo. Ils copient les concurrents (!) et font appel aux amis graphistes. Le petit frère ou le cousin développeur réalise alors le site. Cette stratégie – légitime – leur permet d’économiser un investissement de 5 000 euros dans un site professionnel.

Une fois cette étape validée, ils se concentrent alors sur leur métier, pensant que cette partie de leur développement est réalisée. Quelques mois ou quelques années plus tard, la question du site se repose : Que nous a-t-il apporté? Généralement, peu.

2. Valoriser sa stratégie digitale.

Dans la démarche ci-dessus, la start-up ne s’est pas posée la question : pourquoi faire un site internet? Voici 5 réponses possibles :

  • Objectif e-commerce : développer le chiffre d’affaires,
  • Objectif contact : générer des contacts prospects,
  • Objectif éditorial : développer l’engagement et le nombre de visites,
  • Objectif informatif : faciliter l’accès à l’information,
  • Objectif branding : développer la connaissance, l’engagement et la loyauté.

Dans une certaine mesure, ces objectifs sont « évidents ». La start-up a inconsciemment identifié ce but. Toutefois, l’adoption d’un objectif permet de définir une stratégie digitale et notamment sa valorisation. Toutes les actions à venir doivent :

  • servir l’objectif,
  • créer de la valeur,
  • rentabiliser la stratégie web.

Le référencement (entre autre) intervient alors. C’est le dernier maillon de la chaîne digitale, celui qui va relier le site à son audience. Un travail de fond en référencement naturel, social et payant assure l’accès à l’audience. Un site bien placé dans les résultats de recherche est plus à même de répondre à ces objectifs. Pour répondre à un marché de niche sur le territoire, ou à l’international, encore faut-il avoir développé un site et un référencement spécifiquement adaptés.

3. Un exemple concret : un développement réussi pour Matin Gourmand 

Matin Gourmand, start-up nantaise innovante ( service de livraison de petits-déjeuners) fait appel à FOILS en 2013 pour augmenter sa notoriété. En phase de création, Matin Gourmand fait développer une boutique e-commerce.

Avec Foils, le site est remonté dans les résultats de recherche sur les premières places pour les expressions « livraison de petit dejeuner nantes » et autres expressions liées. Une campagne Facebook de concours est également lancée, permettant de développer une communauté de 1000 fans dans la zone de chalandise de Matin Gourmand, dès la première année d’exploitation. Le chiffre d’affaires est impacté par le référencement (75% du trafic sur le site provient de Google).

 Conclusion

Le site internet est l’outil indispensable de la start up. Il est plus abordable qu’une campagne de Média ou de PLV. Lorsqu’il est mis en avant, il devient rentable et sert l’activité de l’entreprise.

 

 

 

 

Cet article a été publié dans communication, Référencement Nantes. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.