7 causes d’un taux de rebond élevé – Votre agence web à Nantes vous aide à le corriger

Google définit ceci : « Le taux de rebond correspond au pourcentage de visites au cours desquelles l’internaute n’a consulté qu’une seule page de votre site. », soit le fait pour un internaute d’arriver sur votre page et de la quitter sans consulter le reste du site.

Normalement cela indique que le visiteur n’a pas trouvé ce qu’il cherchait, ou que la page vue n’a pas généré suffisamment de confiance pour continuer à naviguer sur le site. Après avoir investi dans une campagne auprès d’une agence web pour créer du trafic, il est dommage de perdre un visiteur parce que la page ne lui inspire pas confiance.

Cette donnée affecte également le bon référencement sur les moteurs de recherche de votre site.

Afin que cela ne reproduise plus, voici quelques-unes des raisons qui peuvent être à l’origine du taux de rebond :

 

1 – Ne pas être clair dans le message

 

Une des principales causes du taux de rebond est que le message proposé n’est pas clair, aussi bien sur l’annonce que sur la page. L’internaute doit savoir rapidement quels sont les produits et services offerts.

Conseil : utilisez des titres et des images pour faire ressortir l’information qui répondent à la recherche de l’internaute.

 

2 – Pop-Up

 

Tous les internautes haïssent les pop-ups. Ils sont gênants et interrompent la navigation sur internet.

Toutefois, les publicitaires ont une autre vision. Un pop-up au bon moment et avec le message adapté peut également permettre de vendre plus rapidement.

Conseil : Mesurez les conversions avec et sans pop-up et leur temps d’apparition. Si le visiteur attend la fin alors cela démontre son intérêt.

 

3 – Mauvais design de la page web

 

Pas besoin d’être un expert en design pour savoir qu’une page web mal réalisée génère un manque de confiance et pousse l’internaute à quitter le site. Pensez à actualiser votre site web, s’il a plus de 10 ans, il est temps de le moderniser : les techniques web ont évolué, il vous faut vous adapter.

Conseil : refaites votre page web, des experts peuvent vous aider et vous conseiller.

 

4 – Complexité de la navigation

 

Sur internet, il existe une série de conventions ou de standards que tout le monde comprend et suit de façon intuitive : le logo est souvent en haut à droite ou centré, le menu est juste en dessous ou à coté, le contenu se trouve plus bas…

Conseil : Innovez mais sans bouleverser les codes. Faites un site web aéré : quoi de plus désagréable qu’un site entassé.

 

5 – Vitesse de chargement lente

 

De nombreuses études démontrent qu’un site dont le temps de chargement est long aura un taux de rebond plus élevé.

En 2014, une page web qui ne charge pas de façon quasi-immédiate, fait partie de l’histoire ancienne. Le visiteur retournera d’où il vient et consultera un autre site web plus rapide.

Conseil : Webmaster Tools de Google peut évaluer le temps de charge de votre site web. Si celui-ci est trop long, vous devrez alors optimiser le site.

 

6 – Le site web n’est pas compatible ou « responsive »

 

Selon une étude de Microsoft, en 2014, le nombre d’internautes navigant sur le web depuis un dispositif mobile dépassera ceux qui le font depuis un ordinateur fixe.

Si votre site n’est pas lisible depuis un téléphone, alors les visiteurs le quitteront avant même qu’il ait fini de charger.

Conseil : vérifiez que le site soit compatible depuis tous les dispositifs et le modifier si nécessaire. Si vous en créez un nouveau, choisissez un site responsive.

 

7 – Contenu inadapté

 

L’attention des internautes est volatile, et si vos articles sont très longs il est possible qu’ils s’en aillent rapidement en recherche de textes plus synthétiques.

Conseils : réalisez des infographies qui attireront leur attention, divisez les articles les plus longs pour susciter l’intérêt.

 

Pour plus de conseils, contactez Foils, votre agence web à Nantes.

Cet article a été publié dans Création de sites, Référencement Nantes. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.